A la une - Sécurisation des voitures neuves : l’eCall devient obligatoire

Depuis le 1er avril 2018, le système d’appel d’urgence et de géolocalisation est obligatoire pour l’ensemble des véhicules légers mis en circulation en Europe.

« Entre 1 000 et 2 500 personnes pourront être sauvées en Europe avec la généralisation du eCall. » (-)

A La Une2 eCall

Embarquer un système d’appel d’urgence

Ce service gratuit pour l’automobiliste est pris en charge et installé lors de la construction des véhicules. C’est un système d’appel d’urgence embarqué qui se déclenche automatiquement, en même temps que les airbags, et qui permet aux secours éventuels d’être prévenus. Le bouton peut être également activé manuellement par une personne victime d’un malaise ou un témoin d’un accident. Un opérateur récupère les données nécessaires  et déploie les moyens adaptés pour faire face à la situation. L’eCall repose sur le numéro d’urgence européen, 112, effectif partout en Europe depuis 2000. 

Diviser par deux le temps d’arrivée des secours en cas d’accident

L’eCall permettra de réduire le délai d’intervention des secours et d’en faciliter la localisation. La commission européenne espère réduire de délai de 50 % en zone rurale et de 40 % en zone urbaine. Elle estime que chaque année, entre 1 000 et 2 500 personnes pourront être sauvées en Europe avec la généralisation du système, soit entre 4 et 10% des tués européens annuels.

Transmettre les données de prise en charge de l’accident

Les données transmises par l’eCall concernent uniquement celles pour la prise en charge de l’accident : le type de véhicule (véhicule de tourisme, véhicule utilitaire, bus, moto …), le numéro d’immatriculation du véhicule, le type de carburant, le nombre de passagers et la localisation.
Aucune donnée relative au comportement du conducteur, comme la vitesse par exemple, n’est collectée dans ce cadre. Conformément à la réglementation sur la protection des données,  elles sont toutes détruites ou anonymisées.

Le code de la route prévoit un chapitre sur l’eCall et des questions sont déjà intégrées au programme de l’examen du permis de conduire. Cependant, pour le moment, l’eCall n’est pas obligatoire pour un conducteur propriétaire d’un véhicule ancien.

Les assureurs, en tant qu’acteur dans la prévention des risques routiers, financent cette plateforme et complètent ainsi la convention signée avec l’Etat visant à mettre en œuvre des actions de prévention, de sensibilisation et de formation aux risques routiers.

Source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/ECall
http://www.turbo.fr/actualite-automobile/843448-ecall-voiture-appelle-secours/

Retrouvez-nous sur les médias sociaux :

1216 logo twitter 1216 logo linkedin 1216 logo viadeo