Retour à l'accueil
Plan du site smabtp.fr
Vous êtes
Vie professionnelle
Vie privée
L'espace documentation de smabtp.fr
L'espace prévention de smabtp.fr
Accueil /Prévention /Pratique : les fiches techniques
Fiches techniques
La nouvelle norme béton NF EN 206-1
La norme EN 206-1 (P18-325) "Béton - Partie 1 : spécification, performances, production et conformité" est entrée en vigueur le 1er juin 2004. Adoptée par le CEN le 12 mai 2000, elle a fait l'objet d'une publication AFNOR en février 2002 sous la référence NF P18-325-1. Cette norme comporte une annexe nationale NA prévoyant des dispositions spécifiques à notre pays, et est accompagnée d'une vingtaine de normes d'essais et de qualification des matériaux constitutifs, en cours de publication. C'est une norme volontaire et non pas une norme harmonisée ce qui l'aurait soumise aux exigences du marquage CE. Elle sera applicable de plein droit aux marchés publics mais son application aux marchés privés restera contractuelle. Le point de l'expert.
Une norme entièrement révisée par rapport à la norme ENV 206 de 1990
Un domaine d'application élargi
Une clarification des types de spécifications des bétons
Les responsabilités techniques des intervenants mieux définies
Des classes d'exposition fonction des actions dues à l'environnement
Contrôle et critères de conformité
Conclusion
0 En savoir plus 0
> Consulter les fiches pathologie et illustration traitant du thème "structure et gros oeuvre"
Une norme entièrement révisée par rapport à la norme ENV 206 de 1990
Répondant aux nouvelles exigences de la normalisation européenne, plusieurs points ont été révisés, portant notamment sur :
  • les exigences de durabilité (plus en termes de moyens qu'en terme de performance) ;
  • l'extension des classes de résistance des bétons (jusqu'à C100 MPa) ;
  • l'introduction de classes de résistance pour les bétons légers ;
  • la refonte des classes d'environnement qui deviennent des classes d'exposition (par type d'agression) ;
  • la prise en compte des additions dans la détermination du rapport eau / ciment et de la teneur en ciment ;
  • l'identification de la répartition des responsabilités techniques entre le prescripteur, le producteur et l'utilisateur ;
  • les dispositions relatives aux essais de conformité, aux critères de conformité et aux essais d'identification ;
  • les dispositions relatives à l'évaluation de la conformité ;
  • le transfert des aspects relatifs à l'exécution dans l' ENV 13670-1 (Exécution des structures en béton) ou dans d'autres normes pertinentes.
Un domaine d'application élargi

Norme ambitieuse, la norme EN 206-1 s'applique, à quelques exceptions près, à tous les ouvrages et bâtiments et tous les types de béton.

La nouvelle norme s'est attachée à tenir compte des modes de production du béton en distinguant :

les bétons prêts à l'emploi fabriqués en centrale :
  • à propriétés spécifiées ;
  • à composition prescrite.
les bétons fabriqués sur chantier, y compris :
  • les bétons à composition prescrite dans une norme (bétons "standards") ;
  • les bétons pour produits préfabriqués en usine.
Ces bétons sont destinés aux ouvrages suivants :
  • structures coulées en place ;
  • structures préfabriquées ;
  • éléments de structure préfabriqués pour bâtiments et structures de génie civil.
La norme s'applique :
  • au béton de masse volumique normale (comprise entre 2000 et 2600 Kg/m3) ;
  • au béton lourd (> 2600 Kg/m3) ;
  • au béton léger (masse volumique comprise entre 800 et 2000 Kg/m3).
La norme ne s'applique pas :
  • au béton aéré et au béton mousse ;
  • au béton à structure ouverte (bétons caverneux) ;
  • au béton de masse volumique inférieure à 800 Kg/m3 ;
  • au béton réfractaire.

Des exigences complémentaires ou différentes peuvent être données dans d'autres normes européennes spécifiques, concernant les matériaux suivants :
  • le béton destiné aux routes et autres aires de circulation (norme européenne en préparation) ;
  • le béton de fibres ;
  • le béton dont Dmax inférieur 4 mm (mortier) ;
  • le béton projeté (norme européenne en préparation) ;
  • le béton pour stockage de déchets liquides et gazeux ;
  • le béton pour réservoirs de stockage de produits polluants ;
  • le béton pour structures massives (barrages, etc) ;
  • le béton pré-mélangé à sec.

Une clarification des types de spécifications des bétons
La norme EN 206-1 distingue trois types de spécifications à savoir :

- le béton à propriétés spécifiées, pour lequel les propriétés requises et les caractéristiques supplémentaires sont spécifiées au producteur qui doit fournir un béton satisfaisant à ces propriétés requises et à ces caractéristiques supplémentaires ;

- le béton à composition prescrite, pour lequel la composition du béton et les constituants à utiliser sont spécifiés au producteur qui doit fournir un béton respectant cette composition prescrite ;

- le béton à composition prescrite dans une norme, qui est un béton dont la composition est définie dans une norme applicable au domaine d'emploi spécifique.

Il faut préciser que les exigences applicables aux deux premiers types de bétons de la norme EN206-1 ne sont pas exactement les mêmes que ceux des bétons à caractères normalisés (BCN) ou des bétons à caractères spécifiés (BCS) de la norme française du béton prêt à l'emploi XP P 18-305. Les différences figurent dans les tableaux NA.F1 et NA.F2 de l'introduction à l'annexe nationale NA de la norme.

Les responsabilités techniques des intervenants mieux définies

Cette approche a conduit à distinguer les notions de prescripteur, de producteur de béton et d'utilisateur, avec cumul possible des rôles pour un même acteur.

Le prescripteur est responsable de la spécification du béton frais et durci (cf article 6 de la norme EN 206-1).

Le producteur est responsable de la conformité et du contrôle de production (cf articles 8 et 9 de la norme EN 206-1).

L'utilisateur est responsable de la mise en œuvre du béton frais dans l'ouvrage ou dans l'élément structurel mais cette question sort du domaine de la norme EN 206-1 (se référer pour le bâtiment au DTU 21 " Exécution des ouvrages en béton " de mars 2004, refondu pour être en cohérence avec la norme EN 206-1 ou pour le génie civil au fascicule 65 en cours de refonte ou encore à la prénorme européenne XP ENV 13-670-1 de novembre 2002).

Des classes d'exposition fonction des actions dues à l'environnement

Les exigences de durabilité du béton doivent permettre de garantir une durée de vie présumée des structures d'au moins 50 ans, dans des conditions d'entretien optimales.

La norme EN 206-1 définit six classes d'exposition, cinq classes étant elles-mêmes divisées en sous-classes :

XO Aucun risque de corrosion ni d'attaque ;
XC Corrosion induite par carbonatation ;
XD Corrosion induite par les chlorures ayant une origine autre que marine ;
XS Corrosion induite par les chlorures présents dans l'eau de mer ;
XF Attaque gel / dégel avec ou sans sels de déverglaçage ;
XA Attaques chimiques.

La norme EN 206-1 donne, pour chaque classe d'exposition, les spécifications pour résister aux agressions de l'environnement en termes de propriétés et de valeurs limites de composition du béton :

  • le type et les classes de constituants permis ;
  • le rapport maximal eau / ciment ;
  • le dosage minimal en ciment ou en liant équivalent ;
  • la résistance caractéristique spécifiée du béton fck minimale ;
  • le cas échéant, la teneur minimale en air dans le béton.

Contrôle et critères de conformité

Cette présentation ne traite que des BPS, car, pour les BCP, la norme NF EN 206-1 ne traite que des aspects généraux comme pour les BPS mais ne traite pas de la conformité aux caractéristiques.

Le système d'assurance qualité de la norme NF EN 206-1 inclut tous les aspects d'une production, dont la traçabilité est assurée sur 3 ans minimum :

  • la sélection des matériaux (conformité aux normes ou ATE des constituants) ;
  • la formulation du béton (essai initial de résistance et spécifications particulières) ;
  • la production du béton (tolérances de dosage et malaxage) ;
  • les inspections et les essais (réception et essais sur les constituants et le matériel) ;
  • l'utilisation des résultats d'essais (évaluation de la conformité) ;
  • le contrôle de conformité de la résistance et des propriétés autres que la résistance.

Le contrôle de conformité concerne :

  • la résistance ;
  • la consistance ;
  • la masse volumique ;
  • le rapport E / C ;
  • la teneur en ciment ;
  • la teneur en ions chlorures ;
  • la teneur en air.

Les fréquences de contrôle sont applicables à l'ensemble des bétons. Dans tous les cas (certification ou non), le respect des fréquences de contrôle lors de la production est obligatoire pour pouvoir déclarer la conformité à la norme, notamment par le bon de livraison.

Conclusion

La Norme NF EN 206-1 est un texte majeur qui s'applique au matériau "béton". Elle est aujourd'hui au cœur d'un dispositif qui la rend incontournable.

Elle régit désormais les différentes normes qui sont utilisées pour l'exécution des ouvrages en béton notamment :

  • les divers codes de calcul (eurocodes) ;
  • les normes des composants (ciment, granulats, additions, etc) ;
  • les normes des essais sur béton frais et durci ;
  • les normes d'exécution :
    • Marchés Publics : Fascicule 65A et autres CCTG ;
    • Marchés Privés : NF P 03 001, DTU 21, DTU 13-3.

Elle constitue, à ce titre, une nouvelle étape dans l'amélioration de la qualité et de la durabilité des bétons.