Couvertures continues

Corrosion des tire-fonds de fixation des bacs de couverture

Mis à jour le 27 oct. 2017

  • Nature de la construction


    Piscine publique couverte par panneaux sandwich en mousse PU et parement en tôle nervurée.

  • Le désordre


    Le désordre s'est manifesté par l'apparition de coulures de rouille le long de la charpente métallique.

    Après sondages et dépose d'un certain nombre de panneaux, le désordre s'est révélé généralisé, et portait sur une corrosion très avancée des tire-fonds de fixation des panneaux sandwich dans les éléments de charpente métallique, allant jusqu'à leur destruction quasi complète. Ce désordre portait atteinte à la tenue de la couverture. 

  • Le diagnostic


    Les panneaux utilisés n'étaient pas adaptés à l'utilisation dans des locaux à très forte hygrométrie comme les piscines, sous l'angle de l'étanchéité à l'air par rapport à l'atmosphère intérieure fortement corrosive : les tire-fonds insuffisamment protégés se sont corrodés en 8 ans.

    Des facteurs aggravants ont été constatés : utilisation de tire-fonds galvanisés au lieu d'inox / localisation de certains tire-fonds dans les joints entre panneaux et non dans la mousse où ils auraient été plus protégés / bandes d'étanchéité entre panneaux insuffisamment étanches.

  • Ce qu'il aurait fallu faire


    Le domaine d'emploi de l'avis technique du procédé était limité aux locaux à faible ou moyenne hygrométrie ; une variante de ce procédé a été conçue ultérieurement par le fabricant pour ce genre de destination, avec une étanchéité à l'air fortement renforcée.

    Il aurait fallu prendre en compte l'atmosphère fortement agressive des locaux et utiliser un procédé similaire adapté, ou changer de type de couverture. 

    L'expert conseil : André LE FAUCHEUR

Les Images

Destruction quasi complète des tire-fonds.

Retour à la liste