Maçonneries

Fosse de récupération d'eaux chargées

Mis à jour le 25 oct. 2017

  • Nature de la construction


    Une fosse enterrée de récupération d'eaux de lavage d'une laiterie.

  • Le désordre


    La fosse réalisée depuis moins d'un an avait été revêtue, intérieurement, d'un enduit ciment spécifique.

    Les eaux de lavage de la laiterie ont « mangé » le revêtement et attaquent le béton.

    Les aciers sont apparents, par endroits. Les fuites de la fosse sont envisageables, avec une atteinte certaine à l'environnement, compte tenu de l'agressivité chimique des effluents.

  • Le diagnostic


    La récupération des données chimiques des eaux de lavage par l'exploitant industriel de la fosse permet de découvrir la vaste étendue des acides et bases qui sont récupérées.

    L'autre information concerne les débits d'eau très importants qui transitent par cette fosse.

    Ces 2 éléments chimiques et mécaniques constituent les causes de l'agression rapide du béton et de son revêtement. Le revêtement et le béton mis en œuvre étaient inadaptés.

  • Ce qu'il aurait fallu faire


    Les informations recueillies au cours de l'expertise étaient disponibles pendant le chantier.

    Ces éléments physico-chimiques auraient dû permettre la conception et l'élaboration d'une fosse adaptée à ces contraintes.

    L'expert conseil : Thomas LEMERRE

Les Images

Vue intérieure de la fosse vidée : les canalisations de rejet des eaux chargées créent un cône de diffusion sur la paroi béton.

Le revêtement de protection a pratiquement disparu.

Le béton est attaqué, les aciers sont apparents.

Retour à la liste