A la une - Quand des data centers chauffent nos villes

Une énergie recyclée grâce à la récupération de la chaleur dégagée par les data centers.

"Un data center de 10 000 m² consomme autant d’électricité qu’une ville de 50 000 habitants" (-)

A La Une2 DataCenters articleRécupérer la chaleur qu’émettent les data centers pour chauffer nos bâtiments ? Voilà une innovation qui accompagne le développement durable des villes de demain. La technologie est au point. La chaleur dégagée par les groupes froids s'évacue sous forme d’air chaud et la récupère par des échangeurs thermiques. En sortie d’échangeurs, une eau à 55 °C chemine dans les canalisations et assure la production de chauffage et d’eau chaude.

Les data centers consomment près de 2 % de l’électricité mondiale, dont la moitié sert à refroidir les systèmes pour éviter la surchauffe des milliers d’ordinateurs qui stockent et traitent l’information numérique 7 j sur 7, 24h sur 24. Un data center de 10 000 m² consommant autant d’électricité qu’une ville de 50 000 habitants, ce recyclage énergétique n'est plus négligeable.

Paris n'a pas l'intention de manquer le train de l’innovation, et expérimentera le procédé dans le futur quartier « Chapelle International ». Situé dans le 18ème arrondissement, ce quartier verra éclore progressivement plus de 900 logements, 33 000 m2 de bureaux, des équipements publics, et un hôtel logistique multi modal. C’est dans cet hôtel logistique que sera abrité un data center, dont la chaleur sera récupérée pour chauffer l’écoquartier parisien.

A la mise en service du réseau, prévue pour début 2018, le chauffage ne sera fourni qu’à 10% par le data center. Mais cette proportion est appelée à augmenter en même temps que le nombre de serveurs informatiques hébergés. Les futurs bâtiments dont la construction s’achèvera en 2021 y seront raccordés au fur et à mesure de leurs inaugurations.

Retrouvez-nous sur les médias sociaux :

1216 logo twitter 1216 logo linkedin 1216 logo viadeo