A la Une - Smart Building : le bâtiment intelligent !

Afin de répondre aux préoccupations environnementales, ainsi qu’aux évolutions réglementaires et sociétales, le bâtiment d’aujourd’hui devient intelligent. Qu’en est-il du smart building ?

« Evalué à 2 milliards d’euros à l’échelle européenne en 2017, le marché des bâtiments intelligents s’apprête à décoller. » (-)

A La Une2 SmartBuildingLe Smart Building, c’est quoi ?

Le concept de smart building correspond à l’intégration de solutions de gestion énergétique dans l’habitat et les bâtiments d’entreprise dans le but d’optimiser la consommation d’énergie. Il permet également d’adapter le bâtiment aux besoins des utilisateurs pour améliorer la sécurité, les coûts ou le confort.

Un immeuble intelligent est équipé d’éléments actifs, en lien avec les nouvelles technologies (contrôle à distance, capteur, objets connectés etc.) et passifs, c’est-à-dire que le bâtiment dès sa conception, prend en compte l’orientation, l’isolation, les matériaux de construction…

Quel est son fonctionnement ?

Son fonctionnement repose sur une notion centrale : l’interconnexion et la complémentarité des équipements. Cela exige de mettre en place des systèmes de mesure et d’automatisation (aval compteur) et un raccordement intelligent notamment au réseau d’électricité afin de prévenir les pics de consommation (amont compteur).

Impact sur les métiers du bâtiment

La gestion d’un bâtiment intelligent entraîne une importante mutation de la filière. Ces projets transversaux concernent aussi bien la transition énergétique, le big data, le développement durable, le digital… Des connaissances notamment dans les systèmes d’objets connectés, l’analyse de données et  les nouveaux matériaux sont indispensables aux acteurs de la construction.

De nouveaux métiers se développent (gestionnaire de flotte de drones, des données numériques, de parc de véhicules autonomes…), des spécialités se renforcent (énergie, environnement, domotique…) mais ce marché, pour l’instant, souffre notamment d’une gestion technique centralisée, généralement captive. L’hétéropérabilité des solutions permettrait un déploiement plus rapide…

 

Sources

- Commission de régulation de l’énergie, De la maison communicante au bâtiment intelligent 

- DRIEE, Plaquette d’information à l’attention des maîtres d’ouvrage, janvier 2015 


Retrouvez-nous sur les médias sociaux :

1216 logo twitter 1216 logo linkedin 1216 logo viadeo