ARBRES ET DALLAGES 2 (SINISTRE DE SECONDE GENERATION) 286
FONDATIONS ET INFRASTRUCTURES
FONDATIONS SUPERFICIELLES > DALLAGES SUR TERRE PLEIN


Nature de la construction : Maison individuelle construite dans un bois sur des argiles sensibles au retrait gonflement


Le désordre

Sinistre de seconde génération : Fissure / rupture des cloisons et affaissement du dallage pourtant repris par micro pieux .


Le diagnostic

Sinistre de première génération : fissuration des maçonneries en élévation des murs extérieurs des façades .
Dans la période de garantie de la DO , mise en place de micro pieux généralisée sous les semelles de fondation et sous le dallage .
Reprise des conséquences dommageables (fissures, enduit et fissurations de plafonds BA13 suspendus) .

Sinistre de seconde génération : Les arbres continuent à se développer et les racines viennent pomper l'eau des argiles sensibles au retrait gonflement situées sous le dallage.
Le dallage n'étant pas férraillé pour travailler comme une dalle , la reprise en sous oeuvre du dallage par micro pieux est inopérante et les micro pieux percutent le dallage.
La dessication des argiles provoquent l'affaissement du dallage de l'ordre de 8cm.


Ce qu'il aurait fallu faire

Lors de la première expertise , le facteur aggravant de la présence des pins trop proches des façades aurait dù être identifié .
L'abattage des pins sur une distance de 1.5 fois la taille adulte des arbres ou la mise en place d'un écran antiracine auraient dù être prescrits selon les termes du règlement d'application des PPR (plan de prévention des risques retrait gonflement des argiles) .

Si la maison était construite aujourd'hui sur le même terrain sensible , le constructeur respecterait les distances végétation/ maison préconisée par les PPR.


LES IMAGES (Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Rupture et décollement des cloisons


Affaissement du dallage de l'ordre de 8 cm


Le dallage n'étant ferraillé pour travailler comme une dalle , les micro pieux poinçonnent le dallage


La cause du sinistre n'a pas été supprimée lors du 1er sinistre.


Ecran antiracine selon les préconisations du PPR (plan de prévention des risques retrait gonflement des argiles) source Agence Qualité Construction.


L'expert conseil : A-FRANCK BECHADE